Interview: Jessica Gourdon, responsable des classements des écoles de commerce chez l’Etudiant

Les classements des écoles de commerce sont un thème central pour beaucoup d’étudiants et un sujet de débat récurrent; dans ce contexte, prepa-HEC.org a interviewé Jessica Gourdon, en charge des classements des écoles de commerce à l’Etudiant. Plusieurs étudiants (de prépa et d’) / diplômés ont pu transmettre leurs questions à Jessica Gourdon, au sujet des classements, de leur
Jessica Gourdon

Quels sont les critères jugés pertinents pour mettre en place ces classements d’écoles, et pourquoi ?

Nous utilisons ceux qui nous semblent pertinents ! Vous pouvez en voir la liste ici http://www.letudiant.fr/etudes/ecole-de-commerce/le-classement-des-grandes-ecoles-de-commerce-19438/palmares-des-esc-notre-methode-de-classement-19250.html . Pour tous ces critères, nous précisons le coefficient appliqué, et pourquoi ils nous semblent utiles.

Définir de bons critères est très difficile. Il faut trouver des éléments valables pour toutes les écoles, qui permettent d’établir une hiérarchie, qui correspondent à de vraies préoccupations des élèves et des établissements. Et qui disent quelque chose sur la qualité d’une école !

Nous souhaitons aussi avoir des critères vérifiables, grâce à des preuves (par exemple, des copies d’accords de double-diplômes, des copies des premières pages des articles de recherche), que nous demandons aux écoles. Si certaines données sont demandées aux écoles via des questionnaires, d’autres sont obtenues en externe. Par exemple, les salaires sont obtenus grâce à une enquête menée auprès des DRH ; le nombre de « cas pédagogiques » nous est fourni par les Centrales de cas etc.

Au fond, en quoi le de l’Etudiant se distingue-t-il des autres classements d’écoles de commerce ?

C’est un classement sérieux : 2,5 personnes sont mobilisées à temps plein pendant 2 mois, afin de dépouiller les questionnaires, vérifier les données, établir les tableaux. Par ailleurs, je visite tout au long de l’année des écoles en me rendant directement sur place et en interrogeant les étudiants, les professeurs, les directeurs.

On me dit souvent qu’il est considéré comme le classement de référence, notamment parce qu’il existe depuis 25 ans, et qu’il s’est amélioré au fil des années. En outre, c’est le seul classement qui intègre les notions de recherche (livres, articles et cas pédagogiques publiés par les enseignants) et de corps professoral permanent, éléments indispensables de mesure de la qualité d’une école. C’est pourquoi ce classement est aussi regardé par les enseignants-chercheurs.

Comment un élève de terminale/prépa doit-il utiliser ces classements ?

Cela ne doit surtout pas être l’unique critère de choix. Nous pensons qu’il faut raisonner en termes de grands ensembles. Nous en distinguons trois dans notre sous forme de nuage de points ( http://www.letudiant.fr/palmares/classement-esc.html , cliquez sur le graphique). Ces trois ensembles nous semblent assez homogènes en termes de contenus et de débouchés.

Au sein de ces groupes, le mieux est de se décider en fonctions des options, de la ville, des possibilités de partenariats (à l’étranger, avec d’autres écoles), et des impressions ressenties au moment des oraux.

Les doivent-ils être un critère de classement ? Quel serait l’impact si ces frais entraient en ligne de compte dans les classements ?

Nous n’utilisons pas les frais de scolarité dans le classement. Nous voulons en effet juger le produit (la formation dispensée) et non pas son coût. On ne pourrait pas pénaliser ou valoriser une école moins chère, car ce prix résulte de son modèle économique (école consulaire, privée, publique). Ce modèle n’influant pas vraiment sur la qualité. A vous de voir ensuite si le prix en vaut la chandelle !
Dans notre tableau « d’autres critères », nous indiquons, pour information, ces frais de scolarité (http://www.letudiant.fr/palmares/classement-esc/d-autres-criteres.html) Il est possible de réaliser un tri des écoles sur ce critère.

Nous avons aussi réalisé un mini tableau de rapport qualité/prix en fonction du salaire de sortie. http://www.letudiant.fr/etudes/ecole-de-commerce/le-classement-des-grandes-ecoles-de-commerce-19438/classement-des-ecoles-de-commerce-les-ecoles-pour-depenser-moins-14396.html

Vous trouverez aussi ici un tableau reprenant ce rapport pour les 15 meilleures écoles post-prépa : http://www.letudiant.fr/etudes/ecole-de-commerce/ecoles-de-commerce-les-frais-de-scolarite-senvolent-et-lessec-franchit-un-seuil-14214.html

As-tu des retours d’écoles suite à la publication des classements ?

Bien sûr, c’est un sujet de discussion permanent. Tout au long de l’année, je discute de la méthodologie et des critères avec des directeurs d’écoles, que je rencontre très régulièrement – pas seulement pour parler de cela, heureusement !

Comment les écoles de commerce vivent-elles les classements?

Déjà, les classements leur demandent beaucoup de temps ! Il y a parfois une personne déléguée uniquement à cette mission, afin de répondre à tous les questionnaires envoyés par les médias. De manière générale, les écoles sont hyper attentives aux classements. Elles se « jugent » et s’observent beaucoup entres elles en fonction de leurs places, et sont convaincues de l’influence des rankings auprès des étudiants et des entreprises. Et si certains directeurs sont parfois très critiques sur tels ou tels critères, ils répondent quand même aux questionnaires, quelque part il s’agit d’une obligation en termes de visibilité.

Subis-tu des pressions de la part de certains établissements?

Non, vraiment pas. Une seule fois, une école m’a dit qu’elle n’achèterait plus de publicité à l’Etudiant si nous ne modifions pas certains éléments du classement. Sa demande, assez choquante, a été totalement rejetée.
A l’Etudiant, nous avons une séparation stricte entre la rédaction et le service commercial.

Que penses-tu des commentaires sur internet vis-à-vis des classements ? Prends-tu en compte les remarques faites sur les sites internet, comme prepa-HEC.org ?

Bien sûr, je lis prepa-hec.org pour m’informer des tendances et des réactions des étudiants. Parfois, cela m’inspire pour des articles. Par exemple, j’ai écrit un sujet sur la révolte de certains étudiants de Skema http://www.educpros.fr/detail-article/h/679dbb631c/a/vent-de-revolte-d-etudiants-de-skema-sur-facebook.html
Ou sur la guerre Rouen-Reims au moment des résultats au concours prépas 2012 http://www.educpros.fr/detail-article/h/db10bf3fca/a/concours-des-ecoles-de-commerce-des-fuites-et-la-machine-se-grippe.html

La méthodologie (critères, pondération) est-elle adaptée en fonction des résultats « logiques » (par exemple le classement SIGEM, ou le classement de l’année précédente) ?

Il n’y a pas d’appréciation personnelle ou de critère du type « la note de la rédaction de l’Etudiant ». L’idée est de juger une formation à partir de critères objectifs et de donner aux éléments les plus importants un coefficient plus fort (accréditations, articles de recherche, durée d’attribution du grade de master, salaires de sortie, ect).

Les préférences des étudiants telles qu’on les voit dans le SIGEM ne sont, selon moi, qu’un reflet de la qualité des écoles. Si on les utilisait cela comme critère, on tournerait en rond. En revanche, nous prenons en compte le niveau des étudiants dans l’école à partir des mentions obtenues au bac. C’est le seul critère commun que nous avons pu trouver, afin de prendre en compte les écoles post-bac et post-prépa.

Pourquoi ne pas garder une méthodologie identique d’une année sur l’autre, afin de voir l’évolution des critères et comparer plus facilement l’évolution d’une école ?

Nous essayons de garder globalement les mêmes critères. Certains changent pour différentes raisons : pour mieux s’adapter aux évolutions des écoles, pour éviter des biais que nous avons pu constater (par exemple, le critère sur les bourses Eiffel était trop élitiste), pour prendre une nouvelle dimension (par exemple : les ouvrages publiés par les profs, l’ Epas, le nombre de citation de l’école dans la presse économique internationale…), ou enfin pour être plus complet.

Les post-prépa et les post-bac ont-elles vocation à être confrontées dans un même classement ?

Nous classons toutes les écoles de grade master, considérées comme les « grandes écoles ». Nous pensons que cela peut être intéressant pour l’étudiant de voir cette alternative. Evidemment, les ratios sont établis de manière différente (sur 3 ou 5 ans).
Nous avons aussi un autre classement, dédié seulement aux écoles post-bac http://www.letudiant.fr/palmares/classement-ecole-commerce-post-bac.html

Pourquoi ne pas comparer aussi avec certaines écoles d’ingénieur qui offrent des débouchés comparables aux ESC ?

Nous pourrions les comparer en termes de salaires de sortie, mais pour le reste, c’est difficile. Ce sont des modèles très différents. Nos critères concernant les accréditations, la recherche, ou la durée du grade master ne pourraient pas fonctionner avec les écoles d’ingénieurs.

Quelques conseils pour bien utiliser les classements ?

Il faut bien regarder les différents critères, et se faire son propre classement à partir de ses préférences : l’international, les frais de scolarité, la possibilité de suivre son cursus en apprentissage, le niveau académique des profs… Les tableaux interactifs permettent vraiment de faire son propre mélange.

Ensuite, il ne faut pas regarder qu’un seul classement. C’est pourquoi, sur letudiant.fr, nous précisions la position de chaque école dans des classements concurrents : le FT, Challenge, Le Point. Il n’est pas absurde de réaliser une moyenne de ces rangs, pour se faire une idée !

Nous remercions vivement Jessica Gourdon pour le temps accordé, ainsi que les étudiants et diplômés qui nous ont fait part de leurs questions.

A propos de Jessica Gourdon

Diplômée de Sciences Po (2006), chef de rubrique à l’Etudiant depuis 2 ans, Jessica Gourdon a travaillé pour différents magazines ainsi que l’ l’AEF (agence éducation formation) sur les sujets liés à l’enseignement supérieur et aux Grandes Ecoles.
Vous pouvez retrouver ses articles sur Educpros.fr et L’Etudiant.fr

Classements de l’Etudiant sur prepa-HEC.org

Classements écoles de commerce
Forum école de commerce

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire