France Business School: vers une fusion ESCEM / ESC Pau / ESC Brest / ESC Amiens / ESC Troyes / ESC Clermont ?

Un projet de fusion de plusieurs écoles de commerce serait en préparation, sous le nom de code «  », d’après les informations recueillies par Educpros. Cette fusion impliquerait notamment les écoles de commerce de Pau, , , Troyes, et Tours-Poitiers ().

Voir les réaction des étudiants: France Business School: fusion des écoles de commerce ESCEM / ESC Pau / ESC Brest / ESC Amiens / ESC Troyes / ESC Clermont

ESC Amiens

Fusion des écoles de commerce

Depuis le rapprochement de l’ESCP et de l’EAP (devenues ESCP-EAP, puis ESCP Europe), et la fusion du CERAM et de l’ESC Lille en 2009 (devenues depuis Skema Business School), le paysage des écoles de commerce françaises est régulièrement animé par des rumeurs de fusion d’établissement, parmi lesquelles la fusion Rouen Business School / Reims Management School et l’Arlésienne fusion des écoles de la CCIP:
ESC Brest

ESC Clermont

La presse et le monde étudiant se font régulièrement l’écho de projets de rapprochements entre établissements, parfois simplement sous la forme d’échanges, notamment entre des écoles d’ingénieurs et de commerce:

ESC Pau
Le projet France Business School a depuis été largement commenté dans la presse, notamment régionale, avec parfois une confirmation de la volonté des écoles de se rapprocher:

Jean-Pierre Lahille

Par la voix de son directeur Jean-Pierre Lahille, l’École supérieure de commerce de Pau () a confirmé hier qu’elle était bien en discussion avec cinq autres établissements français. «Pour l’instant, il s’agit juste de discussions pour de possibles alliances. Il n’est pas question de fusion» tempère le directeur, qui reconnaît toutefois qu’à la lumière d’objectifs de développement, les écoles ont justement intérêt à nouer ce type d’alliances.

Source: http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/12/09/l-esc-pau-evoque-des-alliances-avec-d-autres,220652.php

Projet de fusion à l’ESC : « une annonce prématurée »

ESC Troyes

Pourquoi les écoles de commerce cherchent-elles à fusionner ?

Quelques éléments de réponse sont donnés par Stephan Bourcieu, directeur de l’ESC Dijon sur son blog: Fusion or not fusion ?.

Comme pour les entreprises, une fusion d’école de commerce peut suivre plusieurs objectifs, qu’ils soient offensifs ou défensifs. Face à une concurrence de plus en plus rude, des frais de structure croissants (accréditations, recherche, recrutement des professeurs, accords et échanges…) et des recettes stables, le rapprochement peut être une option pour certains écoles de commerce qui cherchent à atteindre une taille critique. Néanmoins, les fusions ne sont pas la panacée, et plusieurs questions restent en suspens dans le cadre d’une fusion de différents établissements d’enseignement supérieur:
ESCEM

  • la fusion de plusieurs écoles entraîne-t-elle une réduction des coûts ? (notamment dans le cas d’une école à campus multiples)
  • l’accumulation de ressources permet-elle de faire une réelle différence ?
  • une fusion permet-elle vraiment de gagner en visibilité ? (tant auprès des recruteurs que des candidats)
  • quel impact à venir sur les inscriptions au concours / l’attractivité pour ces écoles ?

France Business School

Cette annonce a entraîné des réactions diverses, certains y voyant l’opportunité d’avoir une école de commerce de classe mondiale, d’autres étudiants ou diplômés -notamment ceux de l’ESCEM-, étant beaucoup plus critiques vis-à-vis de ce projet de fusion, allant même jusqu’à créer une pétition en ligne (retirée depuis): « Contre la fusion de l’ESCEM avec des écoles de troisième rang »

On poursuit le débat sur France Business School: fusion des écoles de commerce ESCEM / ESC Pau / ESC Brest / ESC Amiens / ESC Troyes / ESC Clermont

Article original sur Educpros: http://www.educpros.fr/detail-article/h/7645a71e61/a/confidentiel-megaprojet-de-fusion-dans-le-milieu-des-ecoles-de-commerce.html

3 Commentaires

  1. ESCEM et Clermont ont tout à perdre d’une telle association. Un nivellement par le bas comme on en a l’habitude en France

  2. Je pense que cette « éventuelle »association » à d’autres écoles non accrédités Equis, cache un manque de professionnalisme de la part de la Direction et d’une double non réaccrédiation à la fois d’Equis et d’ACCSB.

  3. Est arrivé ce qui devait arrivé!  La direction n’a cessé de mentir, de menacer et de croire qu’Equis leur était dû. Duverger avait dit qu’il prenait le dossier en main, s’était érigé en sauveur et aujourd’hui le résultat est tombé. Si la consolation c’est sa fusion à n écoles, il serait vraiment tant qu’il prenne une vraie retraite. La vérité c’est que cette gouvernance n’était pas la bonne et que tout ne s’obtient pas des mensonges (il avait obtenu Equis en 2006 en trichant, comme il l’a fait sur la prétendue ré-accréditation qui n’en était pas une. Ils ont eu un magicien et cela a été le tour de trop!

3 Rétroliens / Pings

  1. Fusion ECG Orléans / ESCEM - Bachelor | Actualités prepa-HEC.org
  2. fsgb80v7cbwe
  3. scam hosting

Laisser un commentaire