Formation des enseignants : les propositions de la commission des affaires culturelles et de l’éducation

Formation des enseignants : les propositions de la commission des affaires culturelles et de l’éducation

Des stages d’observation dès la deuxième année de licence, instaurer des épreuves d’admission à caractère professionnel en fin de master pour évaluer les compétences didactiques des candidats, mieux accompagner les enseignants débutants. Telles sont quelques-unes des propositions de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale.

Plus surprenant, elle propose aussi de « fixer le nombre de places en première année de master « Enseignement » en fonction du nombre de postes ouverts par le concours, augmenté de X %». C’est-à-dire de fixer un numérus clausus au master enseignement basé sur les débouchés, une quasi-révolution pour l’université peu habituée à raisonner en termes de débouchés professionnels, surtout dans ce type de domaine de formation.

La proposition de supprimer le concours, qui figurait dans la première version du texte rejetée par la commission en juillet, n’a pas été reprise.

Les députés font surtout le constat que la masterisatio…

Observatoire Boivigny / http://www.boivigny.com

Lire la suite sur Observatoire Boivigny

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire