Ecoles de commerce : les frais gonflent, mais les étudiants s’y pressent

Ecoles de commerce : les frais gonflent, mais les étudiants s’y pressent

Pas une année ne passe désormais sans que les grandes écoles de commerce n’annoncent une hausse de leurs tarifs. A la rentrée prochaine, les élèves du master de HEC devront ainsi débourser pas moins de 13 200 euros par année de cursus. Et s’il faut admettre que beaucoup d’établissements ont en parallèle développé un système de bourses destiné à favoriser l’intégration des étudiants de milieux populaires –diversité oblige–, les classes moyennes font grise mine.

Ecoles de commerce : les frais gonflent, mais les étudiants s’y pressent
« La question de la démocratisation de l’accès aux grandes écoles est une priorité depuis plusieurs années. (…) Les responsables sont convaincus que certains jeunes ne sont pas parmi leurs étudiants pour des raisons liées à leur environnement socioéconomique. (…) Les grandes écoles ont (donc) développé des projets et des modalités pédagogiques favorisant la diversité sociale… » Si cet extrait du Livre blanc remis en décembre par la Conférence des grandes écoles à la ministre de l’Enseignemen…

Observatoire Boivigny / http://www.boivigny.com

Lire la suite sur Observatoire Boivigny

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire