ESCEM: Tamym Abdessemed démis de ses fonctions de directeur

Tamym a été démis de ses fonctions de de l’ et est remplacé temporairement par Pascal Rivet.


François , prédécesseur de Tamym Abdessemed reviendra piloter l’Escem en tant que président du conseil d’administration. Il remplacera l’actuel président, Etienne Rouxel.

Le nouveau directeur de l’Escem (par intérim) sera Pascal Rivet. Il est actuellement directeur général de la CCI de . Il cumulera ces deux fonctions.

On pourrait voir là la conséquence de la perte de l’accréditation EQUIS (dont l’école a fait appel depuis, un nouvel audit devrait intervenir avant la fin 2010), ainsi que le non-remplissage des places offertes au concours 2010: seuls 165 étudiants avaient choisi d’intégrer l’Escem alors que 285 places étaient ouvertes.

Après Philippe Lafontaine à l’ESC Pau, Tamym Abdessemed est le deuxième directeur démis de ses fonctions cette année.

On en parle sur le forum: ESCEM: le directeur démis de ses fonctions

Source: Educpros / Jessica Gourdon

9 Commentaires

  1. Pour parler franc, Tamym Abdessemed n’est pour rien dans cette non-réaccréditation.
    Arrivée en novembre 2008, le dossier Equis est remis en février 2009, les auditeurs en juin 2009.
    l’advisory board s’est réuni en novembre avec la décision que l’on connaît.
    Tamym Abdessemed n’a fait qu’hériter des dossiers de son prédecesseur François Duvergé.
    Il semblerait qu’il est quitté l’Escem (en retraite soi-disant) uniquement parceq’uil savait que son dosseir était vide et qu’il ne serait jamais réaccrédité. l’escem en 2006 n’aurait jamais du être accrédité et lui le savait bien. Alors comment expliqué du’il revient à l’esem en tant que président. coment cela est possible. il n’y a d’ailleurs pas de CA à l’escem. Par quel supercherie ???????
    Dans le milieu des écoles tout le monde a été surpris en 2006 de cette accrédiationAujourd’hui comme hier aucun prof n’a publié un article à l’international et en anglais encore moins.
    Comment Buvergé a trompé Equis en 2006. là est la bonne question.
    et toute le monde devrait se la poser et les dirigeants d’equis en premier lieu.
    une école avec aussi peu de moyen aucun prof publiant dans des revues reconnues et à l’international ne peut en aucun cas être accrédité.
    celui qui a été leurré c’est tamym abdessemed d’voir accepté ce poste. je crois que pour lui il était préférable d’en sortir.

  2. Parler franc, ça c’est certain, parler français : beaucoup moins déjà.
    Il ne faut pas essayer de créer une fois de plus la théorie du complot comme quoi l’ESCEM n’aurait pas dû avoir son accréditation ou je ne sais quel scénario encore plus grotesque.
    L’EFMD est un organisme international, très respecté par toutes les écoles du monde, s’il a décidé d’accréditer l’ESCEM en 2006, c’est qu’il a reconnu en elle les qualités nécessaires à l’obtention de cette accréditation. La décision de faire appel à la suppression d’EQUIS a été prise par l’ESCEM pour la simple raison qu’elle n’est pas juste étant donné les évolutions positives de cette école depuis 2006. Attendons la décision de l’EFMD concernant cette non accréditation, en tout cas, on sent un malaise au sein de cet organisme puisque cela fait déjà plusieurs fois qu’il repousse l’échéance de leur décision finale. Pourquoi prendre autant de temps pour un dossier si la décision du non renouvellement d’EQUIS était si évidente ?

  3. A Gerobi. ton français n’est pas trop mal non plus…….
    Depuis l’entrée de l’escem a Ecricome, Toulouse (qui est une grande elle !) s’eset dépêché de quitter Ecricome. on ne mélange pas les torchons et les serviettes!!!
    De toute les manières rien ne sert de masquer que l’école n’a pas la stature d’une grande.je comprends bien que pour certain étudiants de l’escem ça fait mal. mais la réalité est bien là.
    Quand à la nouvelle direction je pense qu’elle a fait une grave erreur de retirer Tamym Abdessemed de ses fonctions de DG. Si lui n’a pas réussi je ne crois pas que Duvergé y puisse quelque chose. A moins que tout cela n’est que politique politicienne (comprednras qui voudra). TA avait toutes les aptitudes académiques et managériales et certainement plus de valeurs (en + que celles prônées par l’école). Je pense que l’école devrait se les appliquer.
    A bon entendeur

  4. Effectivement l’amphi de rentrée était bien morose.
    J’ai lu l’article ou Duvergé dit et je cite « …quand ça ne va pas, c’est le capitaine qui trinque… »
    il a tout simplement oublier de dire que l’école qui a été auditée était celle du prédécesseur de Tamym Abdessemed (comme le fait remarquer le commentaire 3 cité ci-dessus). Ce prédecesseur était Duvergé lui-même. Les 4 à 6 mois (4 pour le dépôt de rapport et 6 pour l’audition) ne pouvaient en rien changer la donne. Et c’est pour cela que Duvergé charge son prédecesseur.
    Parmi les étudiants, beaucoup regrette le départ du DG.

  5. Bon il faut remettre les choses en place.

    Tout d’abord la suspension d’EQUIS n’est pour l’instant qu’une mauvaise ombre qui plane sur l’ESCEM. Elle n’est en rien effective. La procédure d’appel suit son cours avec une révision du dossier et un prochain audit. Cette démarche est logique puisqu’évidemment EFMD n’avait pas accrédité l’ESCEM d’EQUIS sur un coup de tête. C’était bel et bien pour la qualité de son enseignement. Les résultats objectifs du premier audit sont réexaminés et c’est justement parcequ’il y a une incohérence entre ces résultats prometteurs et la décision finale qu’un 2nd audit a été décidé. De plus cette procédure d’appel est la première qu’EFMD rencontre et doit donc mettre sur la table son process et reconsidérer sa stratégie. Le délai de réponse semble donc normal bien qu’évidemment portant préjudice à l’image de l’école avec les résultats qu’on connait pour sa rentrée (Changement de direction et promotion non remplie). En tout cas ça me fait bien rire que pour une fois le fait qu’une classe soit moins remplie pourrait avoir comme conséquence un moins bon apprentissage.

    Dans tous les cas vous serez les premiers informés du résultat de la démarche.

    Quand au fait que l’ESCEM soit une « grande » école ou pas le débat n’a pas lieu d’être sans arguments. Il apparait clairement qu’au vu de son admission et de sa qualité professorale l’école se place -selon moi- après les parisiennes (évidemment) et dans les 10-15 meilleures de provinces. La place de l’ESCEM assumée est bien directement après les premières ECRICOME Reims Rouen etc. Si on reprend la fameuse classification en trois groupes – 1. parisiennes / 2.provinciales Ecricome / 3.ESC l’attractivité de l’ESCEM reste considérable à côté de Marseille et Nancy. Son master figure en place raisonnable dans la liste des meilleurs master du Financial Times qui reste la référence absolue.

    Les autres classements 2010 sont tout autant positifs excepté peut-être pour l’étudiant un peu décevant cette année. Avoir sur Le Point / L’Etudiant / Challenge.

    Pour finir un exemple personnel : actuellement en année de césure entre l’année de M1 et de M2 (2nd et 3th année d’école), j’occupe un poste à responsabilité dans une grande entreprise. Et dans la promotion c’est majoritairement le cas avec une forte concentration dans le cac40.

  6. @Francparler
    « Depuis l’entrée de l’escem a Ecricome, Toulouse (qui est une grande elle !) s’eset dépêché de quitter Ecricome. on ne mélange pas les torchons et les serviettes!!! »

    Si je ne m’abuse, Toulouse était au bord du précipice il y a une dizaine d’années…
    Ca va ca vient ces choses là, il faut laisser le temps faire, et les efforts porter leurs fruits
    L’ESCEM ne se renvendique en rien comme une GRANDE, mais gravit pas à pas les échelons
    Évidemment tous ces bouleversements ont pas mal remué l’école, mais l’exemple de Toulouse prouve qu’on peut se relever et aller plus haut encore 😉

  7. On remerciera « Parlerfranc » pour sa superbe analyse de l’école. L’ESCEM est de nouveau accréditée EQUIS et pour 3 ans. Alors, l’ESCEM n’est pas une grande école ?

  8. en ce qui concerne mon analyse rien ne change. Si l’escem a retrouver son accréditation elle le doit uniquement à son ancien DG qui avait fait appel de la décision. L’escem peut remercier Tamym Abdessemed de les avoir sauver du gouffre.

3 Rétroliens / Pings

  1. ESCEM ré-accréditée EQUIS pour 3 ans - ESCEM Tours-Poitiers | Actualités prepa-HEC.org
  2. thepremierhost.com scam website hosting
  3. lunette de soleil

Laisser un commentaire